Latest informations

The Collaborators – Nile Rodgers

[tab:English]

American communications company based on creativity, culture and technology ‘The Creators Project‘, delivered on April 11, 2013, via the official website of the album ‘Random Access Memories‘, an interview with the huge guitarist, Nile Rodgers, legendary musician for extremely famous artists for playing for their biggest singles. Presenting himself as the third installment of a series of interviews/reports related to many collaborators of the new Daft Punk, RAM.

nile-rodgers

The legendary guitarist/composer, highly respected in the music industry began with the timeless band, ‘CHIC‘ and then play with celebrities such as ‘Michael Jackson‘, ‘Diana Ross‘, ‘David Bowie‘, ‘Duran Duran‘ ‘Madonna‘ and many others. While playing some of his hits, the musician has delivered some explanations about his new collaboration with French robots.

It was narrowly missed on several times, until they tell me « Hey we are recording in New York, come to the Studio ». And everything was done very naturally. As an artist, we follow our respective careers. They were cooler than I thought. My best collaborations is when people I work with, turn out as good as expected, or even more. When you become aware that these people are more animate a party, because they push you to go further and you realize they reciprocate. When I worked with them, it was not as if I was a single session, we were inspired by artists that make you want to go to another level.

Nile Rodgers

daftpunk-ram

For this collaboration of two tracks on the album, Nile Rodgers then went to New York. More precisely in the studio of Jimmy Hendrix‘s ‘Electric Lady Studio‘.

electric-lady

What was really great for me on this album is that we recorded it in the studio, where I recorded the first album of ‘CHIC’, I knew it was Hendrix’s ‘Electric Lady Studio’, I had also grown up in this neighborhood. This is my neighborhood! I went through these streets some times with my parents. I played in the studio before he became a recording studio. At the time it was a Club ‘Generation’.

Nile Rodgers

Nile Rodgers insists that Thomas Bangalter and Guy-Manuel de Homem Christo evolved with their new project. In a style that is very familiar, bringing the new with the old.

On ‘Random Access Memories, I wanted to stay Nile, but I wanted to be a new Nile. These robots-artists have evolved. Many artists who have had 20 years younger than me told me something that I never thought: « Before we do Hip Hop, you thought we listened what? There was no Hip Hop, we listened to Disco. » That’s why a larger ‘Hip Hop’ hit sampled one of my albums. ‘Rapper’s Delight’ with ‘Good Time’. This is what happens, this is what happens in life, it evolves. We can’t do anything about it. And that’s what happened with these robots, they have evolved. They arrived at a point far removed from their origins and they have evolved. They are in a style that I think I control, I know very well. And I like working with people who grew up with me and feel the same as me when we make music. They returned back to move forward.

Nile Rodgers

Video :

(do not forget to switch on subtitles option)

Note that the melody played by Mr. Rodgers at 10:50 is a part of the album’s flagship single of RAM. Just like a ‘Making of‘ having the secrets of shooting a huge upcoming film, we therefore expect the interviews ‘Pharrell Williams‘, ‘Chilly Gonzales‘, ‘Paul Williams‘ and others.

[tab:Français]

La société de communication américaine basée sur la créativité, la culture et la technologie ‘The Creators Project‘, a livré le 11 Avril 2013, via le site officiel de l’album ‘Random Access Memories‘, une interview du grand guitariste américain ‘Nile Rodgers‘, légendaire musicien célèbre pour avoir joué pour les plus grandes stars. Se présentant comme le troisième épisode d’une série d’interviews/reportages liée aux nombreux collaborateurs du nouvel album des Daft Punk, RAM.

nile-rodgers

Le légendaire guitariste/compositeur, très respecté dans le milieu musical, a commencé avec le groupe intemporel ‘CHIC‘ pour ensuite jouer auprès de célébrités telles que ‘Michael Jackson‘, ‘Diana Ross‘, ‘David Bowie‘, ‘Duran Duran‘, ‘Madonna‘ et bien d’autre. Tout en jouant certain de ses tubes, le musicien a livré quelques explications sur sa nouvelle collaboration avec les robots français.

On s’est raté de peu plusieurs fois, jusqu’à ce qu’ils me disent « Hey on enregistre à New York, passe au Studio ». Et tout s’est fait très naturellement. En tant qu’artiste, on suit nos carrières respectives. Ils étaient plus cool que je pensais. Mes meilleures collaborations, c’est quand les gens avec qui je travaille, s’avèrent aussi agréable que prévu, voire encore plus. Quand tu prends conscience que ces gens font plus qu’animer une fête, parce qu’ils te poussent à aller plus loin, et tu leur rends la pareille. Quand j’ai travaillé avec eux, ce n’était pas comme si je faisais une simple session, on était inspiré par des artistes qui donnent envie d’aller à un autre niveau.

Nile Rodgers

daftpunk-ram

Pour cette association sur deux morceaux de l’album, Nile Rodgers s’est donc rendu à New York. Plus précisément dans le studio de Jimmy Hendrix, l’Electric Lady Studio.

electric-lady

Ce qui était vraiment génial pour moi sur cet album, c’est qu’on l’enregistrait dans le studio où j’avais enregistré le premier album de CHIC, je savais que c’était l’Electric Lady Studio de Hendrix, j’avais aussi grandi dans ce quartier. C’est mon quartier quoi! J’ai traversé des 10ènes de fois ces rues avec mes parents. J’ai joué dans ce studio avant même qu’il ne devienne un studio d’enregistrement. A l’époque où c’était un Club, Génération.

Nile Rodgers

Nile Rodgers insiste sur le fait que Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem Christo ont évolué avec leur nouveau projet. Dans un style qui lui est très familier, ramenant du nouveau avec de l’ancien.

Sur ‘Random Access Memories, je voulais rester Nile, mais je voulais être un nouveau Nile. Ces robots-artistes ont évolué. De nombreux artistes qui devaient avoir 20 ans de moins que moi m’ont dit une chose à laquelle je n’avais jamais pensé: « Avant qu’on fasse du Hip Hop, tu pensais qu’on écoutait quoi? Il n’y avait pas de Hip Hop, on écoutait du Disco. » Voilà pourquoi un de plus grand disque de Hip Hop a samplé un de mes albums. ‘Rapper’s Delight’ vient de ‘Good Time’. C’est ce qui arrive, c’est ce qui se passe dans la vie, ça évolue. On ne peut rien y faire. Et c’est ce qu’il s’est passé avec ces robots, ils ont évolué. Ils sont arrivés à un stade très éloigné de leurs origines et ils ont évolué. Ils sont dans un style que je pense maîtriser, que je connais très bien. Et j’ai l’impression de travailler avec des gens de mon époque, qui ont grandi avec moi et qui ressentent la même chose que moi, quand on fait de la musique. Ils sont revenus en arrière pour avancer.

Nile Rodgers

Vidéo :

(n’oubliez pas d’enclencher l’option des sous-titres français)

A noter que la mélodie jouée par Monsieur Rodgers à 10:50 fait partie du single phare de l’album RAM. Tout comme un ‘Making of‘ présentant les secrets de tournage d’un énorme film à venir, nous attendons donc les interviews de ‘Pharell Williams‘, ‘Chilly Gonzales‘, ‘Paul Williams‘ et les autres.

[tab:END]

http://randomaccessmemories.com
http://thecreatorsproject.vice.com/en_us

Tags: , , , , , , ,

Comments

Don't hesitate to put your advice right here

Leave a Reply

Top